Quand choisir son stage et son alternance devient ludique et réjouissant

Publié le : 25 Mar, 2020
Image for post

Qu’il s’agisse du premier stage ou du dernier, tous les étudiants ne sont pas équipés à armes égales pour trouver et surtout choisir ce qui constitue une expérience importante voire déterminante dans leur trajectoire scolaire puis professionnelle.

Savoir choisir son prochain stage et a fortiori, cibler le type d’entreprise dans laquelle réaliser son année en alternance : voilà une compétence clé que les établissements cherchent à transmettre. Le réseau d’alumni est absolument déterminant mais comment savoir pour autant ce qui correspond réellement à un bon stage pour tel étudiant en particulier ? L’environnement familial et le réseau sont deux facteurs de poids mais ils ne sont pas les seuls à jouer sur le succès ou non de ces démarches.

L’individualisation des trajectoires professionnelles inscrites dans la récente réforme atteste du mouvement actuel : chacun doit choisir ses expériences professionnelles de manière individuelle pour tracer sa propre trajectoire. Les générations Y puis Z cherchent le tout personnalisable dans leur vie de tous les jours, elles se retrouvent donc dans cette situation quelque peu dépourvues.

Pour permettre l’autonomisation de cette compétence, nos écoles partenaires, dotées du GPS ont un outil inédit qui laissera “coi” (on l’espère) plus d’un étudiant en mal de stage et d’alternance. Pourquoi ? Parce que c’est le seul outil qui existe permettant de mettre entre ses mains, et ce de manière ludique, des milliers d’idées d’expériences professionnelles. Le champ des possibles sera enfin devenu… possible. La vision du grand frère, de la tante ou de l’ami du père ne seront plus les seules issues, ce sont les anciens de l’école qui nourriront concrètement la réflexion de l’étudiant.

Plus qu’une étape, une véritable pierre à l’édifice.

Devant ces milliers de possibilités, se perdrait-il à trop avoir le choix ? C’est ici que la recherche de stage ou d’alternance représente pour la plupart un test de maturité car l’utilisation d’un outil se révèle selon son intention. Comment l’étudiant considère-t-il l’expérience professionnelle qu’il s’apprête à vivre ? Comme une étape obligée ? Ou comme une véritable pierre à l’édifice de sa vie professionnelle ? Les équipes dédiées à cet accompagnement s’échinent souvent à transmettre cette vision. Avec le GPS, elles peuvent, preuve à l’appui, amener l’étudiant à identifier concrètement de quelle manière ce passage en entreprise influence le reste de sa trajectoire.

Prenons un étudiant en deuxième année de journalisme intéressé par un stage de 4 mois en TV. Il pourra comparer les trajectoires de ceux qui ont choisi d’expérimenter la rédaction news d’M6 ou une émission de LCI. Ont-ils poursuivi leurs stages d’après dans des postes similaires ou ont-ils pu évoluer ? Pour le stage de fin d’études, combien ont-ils intégré la rédaction à l’issue du stage ? En tant que pigiste ou en qualité de journaliste salarié ?

Et s’il s’agit d’un choix d’entreprise en alternance, les questions seront sensiblement du même ordre, notamment : quelle type de mission propose l’entreprise, a-t-elle eu plusieurs alternants de l’école ? a-t-elle une politique d’embauche avec la plupart de ses alternants ?

Autre possibilité déterminante : une fois le type d’entreprise identifiée, l’étudiant peut contacter l’ancien élève (ou l’ancien stagiaire si l’élève est toujours dans l’école) via un lien vers son profil public. De cet échange, l’approche concrète de l’expérience professionnelle est enfin possible. “Avais-tu de l’autonomie dans tes missions ? Ton tuteur était-il intéressé de te faire progresser ? Quelle était l’ambiance ? Qu’est-ce qu’ils apprécient particulièrement chez un stagiaire (ou un alternant) ? As-tu une personne à me recommander ?” La dynamique de lien initié par l’association des anciens élèves et l’équipe de l’établissement dédiée à ce sujet est nourrie concrètement et durablement.

L’école, pourvoyeuse de stage pour l’élève déterminé.

Enfin, si le responsable des stages ou des relations entreprises rencontre parmi ses étudiants un profil déterminé qui vise une expérience précise, il saura quoi lui répondre si l’école est dotée de la solution Analyser. Trouver une mission en aéronautique au Danemark, une expérience de chef de projet marketing dans une entreprise de moins de 10 personnes, de commerciale dans une start-up opérant dans les nouvelles technologies dédiées à la santé… Quel que soit le ou les critères de choix, l’analyse et la visualisation des données de l’école permettront de répondre : “J’ai identifié 2 entreprises au Danemark qui ont déjà reçus d’anciens élèves en stage. D’ailleurs, vous pouvez contacter ces anciens élèves pour en savoir plus… ou encore Voici le contact de l’entrepreneure d’une start-up qui va vous plaire, et devinez-quoi ? Elle a connu l’alternance et est diplômée de notre école !” Autant de réponses inédites que la donnée, rendue intelligente et bavarde permettra d’apporter à l’étudiant. Les équipes, quant à elles, enrichiront toujours un peu plus la perception de leur mission lorsqu’elles apprendront la vie professionnelle des jeunes gens qu’elles ont pu suivre, soutenir, accompagner et encourager… parfois plusieurs années durant.

Notons une dernière chose : la pérégrination enrichie de la recherche de stage ou d’alternance qui vient d’être illustrée, saura muscler la compétence de l’étudiant en vue de sa première recherche d’emploi. Autre grande étape qui demande à comprendre que chaque pas fait le chemin.

Bienvenue Lucile !

Bienvenue Lucile !

Avec un parcours unique à l'international, de l'humanitaire à l'éducation, Lucile nous rejoint cet été avec la très jolie casquette de directrice commerciale. Comment sa route l'a menée jusqu'à nous ? Dans cet entretien, elle nous raconte...

lire plus